All of our products are shipped from Switzerland. Delivery times might be affected by Covid.

April 18 2021

Le petit guide Ecolabo : une alimentation plus écologique et saine

Cela fait maintenant quelques années que le “healthy food” est dans toutes les assiettes. Mais sait-on reconnaître les aliments sains pour la planète? Souvent, ce qui est bon pour nous ne l’est pas forcément pour l’environnement. 

Le bio


Choisir le bio est une excellente manière de soutenir l’environnement. La qualité des terres et des sols ne cesse de s’appauvrir, ce qui nous garantit moins de nutriments dans les aliments. Acheter bio c’est aussi dire stop à un trafic immense de produits chimiques dangereux. On parle souvent de consommer local, mais si nos fruits locaux ont été vaporisés avec des pesticides étrangers, quelle est leur réelle empreinte écologique? La nourriture bio est aussi garantie de contenir aucun exhausteur de goût ou composant non naturel, ce qui aide à rapidement faire son choix en magasin. 


Le local


Consommer local est une manière sûre de profiter d’aliments de qualité, d’autant plus s’ils sont bio. Le poisson, victime de la surpêche, est tout aussi bon quand il vient du lac. Comme il est presque impossible de consommer uniquement local, il arrive que l’on achète des fruits et légumes étrangers, tout comme on achète volontiers du riz, des épices, du quinoa, du chocolat et d’autres denrées qui viennent de loin. Malgré les labels, nous ne pouvons avoir aucune garantie que ces produits répondent à des normes écologiques, surtout si la chaîne d'approvisionnement est grande. Malheureusement, les labels ne sont pas une garantie de la durabilité d’un produit, car il est impossible de contrôler chaque exploitation. Une astuce, faire ses courses dans un magasin bio donne accès à des marques de produits plus durables et éthiques. 


Les saisons


Au-delà de ce qui est sain pour nous, il y a la notion de saisonnalité qui est très importante. La nature a un rythme, et le fait de le perturber nous apporte moins de nutriments. Le soleil artificiel et les serres hors sol ne remplaceront jamais une vraie culture naturelle.  Manger des fruits et légumes de saison est le meilleur moyen d’allier santé et environnement. 


Le Zero déchet


L’ultime défi des courses durables est de minimiser ses déchets. C’est l’aspect le plus difficile à notre avis mais grâce aux nouveaux magasins zéro déchet qui fleurissent dans toute la Suisse, cela devient de plus en plus simple. 
Quelques exemples à suivre
  • acheter des bouteilles réutilisables pour le savon, le shampoing, le liquide vaisselle, les produits ménagers
  • utiliser des sacs réutilisables pour acheter en vrac
  • choisir des produits aux contenants biodégradables ou recyclables (carton, papier, aluminium, verre)


Les aliments à éviter


Ces aliments sont à consommer avec modération car ils causent du dégât à divers ecosystèmes dans le monde
  1. L’huile de palme: participe à la déforestation en Asie
  2. le soja: cultivé intensivement pour le bétail, souvent OGM
  3. le sucre : sollicite de l’eau et des pesticides
  4. La viande industrielle: sollicite de l’eau, du soja, du maïs, des médicaments
  5. Le chocolat industriel: sollicite de l’eau, participe à la déforestation
  6. Le poisson: la surpêche est un problème qui compromet dangereusement la biodiversité


Les aliments à privilégier

  1. Les viandes/poissons de Suisse
  2. Les aliments de petites entreprises (locales ou non)
  3. Les légumes cultivés dans le sol
  4. Les aliments non transformés
  5. Les alternatives véganes (et bio)






Tagged:

0 comments

Leave a comment

Get news from the lab

Sign up for our newsletter and get our eco stories straight to your inbox.